Assane Diouf retourne dans sa cellule

Fin de punition pour Assane Diouf. «L’insulteur public», qui était en cellule punitive, est retourné dans sa cellule «sans faire de vague», précise Les Échos.

Le journal rappelle que sa punition faisait suite à une bagarre avec l’un des gardiens de la prison de Rebeuss. Le garde pénitentiaire en question serait un talibé de Cheikh Béthio, qui aurait cherché à faire payer Assane Douf ses insultes contre son guide.