Belgique : bientôt une « Place Lumumba » à Bruxelles

Après une première tentative infructueuse en 2013, le dossier de la « Place Lumumba » reviendra à l’ordre du jour du conseil municipal bruxellois du 23 avril. Le bourgmestre, Philippe Close, a d’ores et déjà annoncé son intention de faire inaugurer cette place le 30 juin prochain.

« Le 30 juin, Bruxelles, pour la première fois, aura une place Patrice-Lumumba. Ça passe lundi au conseil communal et on est extrêmement fiers de reconnaître ça », a annoncé le 17 avril  à la radio publique La Première (RTBF) le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close.

Cet hommage au héros de l’indépendance de la RDC, assassiné le 17 janvier 1961, était demandé depuis plusieurs années, portée depuis des années par des membres de la diaspora africaine regroupés dans diverses associations. En 2013, une proposition en ce sens, soutenue par les écologistes et les démocrates humanistes, avait reçu un veto de la majorité socialiste et libérale.

Dans son allocution radiophonique, Philippe Close s’est dit dit « extrêmement fier » de leur donner enfin gain de cause, une décision qu’il a présentée comme la fin d’un « tabou » en Belgique. Il a précisé qu’il ne s’agit pas de débaptiser une place existante, mais de donner le nom de Lumumba et de fixer une plaque commémorative dans un square bruxellois marquant l’entrée de « Matongé », le quartier de la communauté congolaise de la capitale.

Une figure emblématique

« C’est un quartier que tout le monde connaît, qui a une signification très affective pour notre communauté (…) C’est une très grande victoire », a dit à l’AFP Lydia Mutyebele, conseillère communale PS qui a porté le projet. Pour cette élue de 39 ans née au Congo, venue en Belgique à l’âge de six ans, Lumumba est « une figure emblématique » pour tout le continent noir, symbolisant pour de nombreux jeunes « l’attachement à une Afrique qu’ils connaissent peu parce qu’ils sont nés ici ».

L’annonce de ce geste politique intervient le jour du 60e anniversaire de l’inauguration de l’Exposition universelle à Bruxelles, le 17 avril 1958, où un « village congolais » aux allures de zoo humain était censé évoquer la puissance de la Belgique du temps des colonies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *