Carles Puigdemont, l’ancien président de la région de Catalogne, arrêté en Allemagne

Carles Puigdemont, l’ancien président de la Généralité de Catalogne, a été arrêté dimanche en Allemagne. La justice espagnole a émis vendredi un mandat d’arrêt international contre lui et cinq autres dirigeants séparatistes catalans.

L’ancien président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, a été arrêté dimanche 25 mars en Allemagne, rapporte son avocat.

La justice espagnole a émis vendredi un mandat d’arrêt international contre lui et cinq autres dirigeants séparatistes catalans pour leur rôle dans l’organisation en Catalogne d’un référendum d’autodétermination, jugé illégal.

Carles Puigdemont a été arrêté alors qu’il franchissait la frontière entre le Danemark et l’Allemagne, après avoir quitté la Finlande vendredi soir pour rentrer à Bruxelles.

Son avocat, Jaume Alonso-Cuevillas, n’a pas précisé où il était détenu.

Carles Puigdemont s’est réfugié en Belgique à la fin octobre, peu après la proclamation symbolique de l’indépendance par le Parlement catalan et la reprise en main de la région par le pouvoir central espagnol.

Il est passible en Espagne d’une peine allant jusqu’à vingt-cinq ans de prison pour rébellion et sédition pour son rôle dans la tenue, du référendum sur la sécession de la Catalogne le 1er octobre dernier.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *