Coronavirus : La France est désormais au stade 3 de l’épidémie

En France, une nouvelle étape a été franchie, dans la lutte contre le nouveau coronavirus : la phase 3 a été déclenchée par les autorités ce samedi 14 mars. Restaurants, bars, discothèques, cinémas sont appelés à fermer leurs portes. Les commerces sont aussi touchés, à l’exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureau de tabac ou encore stations-essence, a précisé Édouard Philippe.
« Nous sommes face à une épidemie débutante et rapide sur le territoire national, nous sommes donc désormais en stade 3 », a déclaré ce samedi le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.
La France fait donc face dorénavant à une épidémie, et ce officiellement. Autrement dit, le nouveau coronavirus circule activement sur son territoire : il n’est plus question de foyers ici et là, et de cas isolés ailleurs, mais bel et bien d’une diffusion large.
L’objectif des autorités est désormais d’atténuer les effets de l’épidémie. Et l’on passe d’une logique de détection et de prise en charge individuelle à une logique collective. Tous les acteurs du système de soin sont mobilisés, médecins de ville comme hospitaliers. Les patients infectés dont l’état n’est pas grave ne seront plus hospitalisés, mais maintenus à domicile. Ainsi l’hôpital pourra dédier ses ressources aux cas les plus graves.
Le 1er tour des municipales maintenu
Le Premier ministre français a annoncé samedi soir la fermeture dès 00H00 de tous les « lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays », appelant les Français à « plus de discipline » face à la pandémie de coronavirus.
Restaurants, bars, discothèques, cinémas sont appelés à fermer leurs portes. Les commerces sont aussi touchés, à l’exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureau de tabac ou encore stations-essence, a précisé Édouard Philippe, qui a confirmé le maintien du premier tour des élections municipales dimanche « comme prévu ».
Les autres mesures possibles ont été listées dans un document élaboré après l’épidémie de grippe A il y a dix ans – on y parle de mesures barrières, pour contrer la vague épidémique. Certaines ont déjà été prises à l’échelle locale, comme l’interdiction de rassemblements ou la fermeture des établissements scolaires, mais elles pourraient être étendues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *