Coronavirus: un troisième cas confirmé au Burkina Faso

Un nouveau cas de coronavirus a été confirmé vendredi au Burkina Faso, portant à trois le nombre de personnes infectés dans ce pays africain où les rassemblements et manifestations ont été interdits jusqu’à fin avril en raison de la pandémie.

« Un nouveau cas à été détecté chez une troisième personne dont les résultats des prélèvements se sont révélés positifs au coronavirus », a déclaré la ministre de la Santé, le Dr Claudine Lougué, lors d’une tournée de sensibilisation.

« Le nouveau cas a été en contact avec le premier couple infecté » au Covid-19, a souligné Mme Lougué, précisant qu’il était déjà était sous surveillance au centre hospitalier universitaire de Tengandogo, en périphérie sud de Ouagadougou.

Dès la confirmation des résultats, il a été mis en quarantaine, a-t-elle poursuivi.

« Sept autres prélèvements ont été faits sur des cas suspects et nous attendons incessamment les résultats », a-t-elle aussi indiqué.

Lundi, deux premiers cas de coronavirus avaient été détectés au Burkina Faso, chez un couple burkinabè rentré fin février d’un séjour en France.

Dès mercredi, le gouvernement a décidé de suspendre jusqu’à fin avril les manifestations et les rassemblements publics et privés, notamment la Semaine nationale de la culture, prévue du 21 au 28 mars à Bobodioulasso, la deuxième ville du pays. 

Le Burkina Faso, pays sahélien très pauvre de 20 millions d’habitants, s’est doté d’un plan de riposte à l’épidémie, estimé à plus de 9 milliards de francs CFA (13 millions d’euros), selon le ministère de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *