Crise scolaire: Le plaidoyer du Pr Penda Mbow

La situation de l’école Sénégalaise préoccupe  Penda Mbow qui trouve qu’il est temps que les Sénégalais se mobilisent pour trouver une solution à ce problème qui commence à perdurer:  « Nous avons besoin , au Sénégal, d’un sursaut patriotique et c’est toute la société Sénégalaise qui doit se mobiliser pour que l’école soit préservée, surtout l’école publique », a indiqué la représentante  du président Macky Sall auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

« je comprends les revendications parce que moi-même j’ai été syndicaliste mais la lutte nécessite aussi des négociations et la construction de consensus pour que l’essentiel qui nous unit ne soit pas remis en cause et ne disparaisse pas », a-t-elle ajouté.

Mme Mbow de préciser que les syndicats d’enseignants doivent mettre en avant l’avenir des apprenants dont le niveau est vraiment à revoir. « deux des plus grands syndicalistes que sont Abdoulaye Ndoye et Saourou Sène ont été des étudiants du département d’histoire lorsqu’on les écoute, du point de de de l’expression, ils font partie des meilleurs qui peuvent parler, utiliser la langue française et lorsqu’on les écoute et qu’on écoute les étudiants d’aujourd’hui, on se rend compte très facilement de la baisse du niveau de l’éducation. Cela veut dire que ceux qui ont été formés dans d’excellentes conditions sont ces gens-là qui, aujourd’hui, dirigent le mouvement syndical mais, il aussi que nous pensions à la formation des  générations futures », a-t-elle fait savoir.

Poursuivant, elle plaidera pour que les Sénégalais mettent la main à la pâte pour que l »école retrouve son lustre d’antan: « je souhaite que toutes les  élites de ce pays se mobilisent d’une manière ou d’une autre pour, simplement, faire de l’école ce qu’elle a toujours été et redorer le blason de l’éducation nationale », a-t-il soutenu.

Et c’est dans ce sens qu’elle lance un appel à l’endroit de certains leaders pour qu’ils fassent quelque chose afin qu’une solution à cette crise que traverse l’école Sénégalaise soit résolue: « j’appelle les premiers enseignants qui sont encore parmi nous et qui ont joué un rôle primordial dans la construction de cette école comme Amadou Makhtar Mbow, Dipo Chimère, Famara Ibrahima Sagna, …, se mobilisent pour servir de médiateur à cette école que tout le monde regarde s’éffondrer sans trouver la véritable solution », a -elle indiqué.

xibaaru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *