Député Mame Bounama Sall Sg

A Dahra Djolof à l’occasion du lancement du mouvement «Dahra en Marche» de Idrissa Samb, le député Mame Bounama Sall s’est prononcé sur la condamnation de son excamarade. Pour le Secrétaire général des jeunesses socialistes, si Khalifa Sall avait retenu les orientations des sages du Parti socialiste et avait entendu les conseils de l’ex-président Abdou Diouf et de Ousmane Tanor Dieng, il pourrait s’être épargné de cette situation. A l’en croire si l’édile de Dakar avait écouté ces gens, «il ne serait pas dans des difficultés». Mame Bouna Sall signale que le Sénégal est un pays de référence où la solidarité est de mise. Pour lui, personne ne souhaite la condamnation d’un citoyen. Raison pour laquelle, il manifeste toute sa solidarité et sa compassion à l’égard de Khalifa Ababacar Sall. Selon le parlementaire, Khalifa Sall avait été extirpé du parti par des mains occultes, inexpertes, arrogantes et prétentieuses et c’est lui qui paie le plus lourd tribut. Seulement, il confirme implicitement que la condamnation de Khalifa Sall est politique..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *