Dialogue sur le pétrole et le gaz : « Pastef n’a pas reçu d’invitation »

Ousmane Sonko, leader de Patriote du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), ne sera pas au lancement, mardi 12 juin 2018, des travaux du Dialogue national sur l’exploitation des ressources pétrolières et gazières.

Sonko explique son choix par trois raisons sur Sud Fm. Premièrement :  « Une gouvernance violente à tout point de vue. L’instrumentalisation de la justice, des forces de l’ordre et de tous les moyens d’Etat pour casser l’opposition, emprisonner, exiler, radier. »

Deuxièmement : « C’est qu’à chaque fois qu’il s’est retrouvé dos au mur, il a appelé au dialogue sans y croire lui-même, en pensant pouvoir manipuler les gens. »

Troisièmement : « Il y a un problème de format. Quand un président de la République veut convoquer, inviter son opposition, la société civile et toutes les forces vives de la Nation à un dialogue, mais nous sommes des organisations. Il doit nous envoyer une invitation en bonne et due forme adossée à des termes de référence mais ce n’est pas par voie de presse que nous allons y être invités. Pastef n’a pas reçu d’invitation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *