DIOURBEL : Six mois ferme pour avoir qui exhibé son sexe devant une déficiente mentale

Né le 07 mai 1982 à Kaolack, Amet Sy, un individu très connu des forces de sécurité pour divers délits de délinquance, a été condamné ce jeudi par le tribunal correctionnel de Diourbel pour un délit autre que ses précédents. Cette fois-ci, ce féru de la drogue a été reconnu coupable d’attentat à la pudeur et condamné à une peine d’emprisonnement ferme de six mois. Et pourtant, la peine aurait pu s’alourdir si le tribunal n’avait pas disqualifié les charges de tentative de viol.

Il y a trois semaines, Amet Sy qui s’est retrouvé seul avec sa voisine, Mame Diarra Dioum, une jeune femme mentalement déficiente, lui a exhibé son pénis, la poursuivant jusque dans la chambre de sa mère, une femme non-voyante. Et quand il s’est rendu compte que son plan avait échoué, il a subtilisé le poste radio de la dame avant de s’enfuir.

Mame Diarra Dioum déclare au juge que Amet avait l’habitude de lui arracher ses vêtements et lui avait exhibé son sexe, tentant de la faire entrer de force dans sa chambre Des accusations niées en bloc par l’accusé qui a juré sur son marabout, qu’il n’a jamais rien fait de tel. Sauf que sa version des faits n’a pas convaincu le tribunal qui l’a condamné à six mois d’emprisonnement ferme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *