[Document] Arrêté portant interdiction des manifestations : Ce que risquent les récalcitrants

Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille veut joindre la parole à l’acte dans le cadre des mesures préventives visant à stopper la propagation du coronavirus. Ce, après l’annonce faite par le président de la République Macky sur l’interdiction des manifestations publiques.
Il vient de publier l’arrêté portant sur l’interdiction provisoire des manifestations ou rassemblements de personnes dans des lieux ouverts ou clos, à compter du 14 mars au 14 avril sur toute l’étendue du territoire national.
« Tout manquement aux présentes dispositions sera puni par les peines prévues par les lois et règlements », lit-on dans le document qui informe que « les gouverneurs de région sont chargés de l’exécution du présent arrêté qui sera publié partout où besoin sera ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *