Dr Amadou Diaouné Secrétaire général national du Sudes

Le secrétaire général du SUDES, Dr Amadou Diaouné alerte sur la crise aiguë en cours dans le secteur public de l’éducation depuis décembre 2017. Face à la presse hier, le responsable syndical fait porter la lourde responsabilité de la crise au gouvernement. A l’en croire, la situation a pourri à cause du laxisme et du dilatoire dans le traitement des accords signés d’une part, les injustices et iniquités flagrantes dans l’allocation des indemnités d’autre part. Pour Dr Amadou Diaouné en ce moment le débat doit porter sur l’urgence voire l’impératif  d’aboutir sans délais à des négociations concluantes et sur des propositions de sortie de crise. Pour le Sudes si on veut éviter l’invalidation ou un bricolage inacceptable à tous égards de l’année scolaire, il faut des négociations concluantes avant la fin des vacances scolaires en cours. Car, le quantum horaire a été pour l’essentiel insignifiant et beaucoup d’établissements n’ont  pas fait leurs compositions du premier semestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *