Espagne : 637 morts en 24 heures, la contagion continue de ralentir

La pandémie du nouveau coronavirus a fait 637 morts en une journée en Espagne, un bilan qui est en baisse pour le quatrième jour de suite; c’est aussi le plus bas depuis 13 jours, selon les données fournies ce lundi par le ministère espagnol de la Santé.

Le nombre de cas a progressé de 3,3%, contre 4,8% la veille, ce qui indique que la contagion ralentit dans ce pays européen qui a payé le plus lourd tribut à la maladie après l’Italie. Le total des morts se monte à 13 055 dans la péninsule.

« Le nombre total de cas notifiés est aujourd ‘hui de 135.032 personnes, avec 4.273 nouveaux cas par rapport à hier, a fait savoir María José Sierra, du Centre de coordination des alertes et urgences sanitaires. Il est important de laisser passer quelques jours pour consolider toutes ces informations épidémiologiques, mais les chiffres confirment un jour de plus la tendance à la baisse que nous observons. »
Les unités de soins intensifs un peu moins sous pression

Un soulagement pour les unités de soins intensifs, arrivées ces derniers jours à saturation à Madrid et en Catalogne, les deux principaux foyers de l’épidémie. Ils comptent à présent moins de 7000 patients.

La solidarité joue à plein. En témoignent les centaines de livrés donnés par des anonymes pour les malades en convalescence dans un hôpital de campagne. Le gouvernement réfléchit désormais à la suite, une sortie très progressive du confinement, mais sans oser avancer de date.
Ailleurs en Europe et dans le monde

Au niveau mondial, la pandémie de Covid-19 a fait au moins 70 000 morts, dont près des trois quarts en Europe, depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi à partir de sources officielles ce lundi en milieu de journée.

Au total, 70 009 décès ont été recensés, dont 50 215 en Europe, continent le plus touché. Avec 15 877 morts, l’Italie est le pays au monde comptant le plus de décès, suivi de l’Espagne ( avec ce nouveau bilan de 13 055 morts), des États-Unis (9 648) et de la France (8 078).

Depuis le début de la pandémie, 1 277 585 cas ont été officiellement déclarés dans le monde, dont plus de la moitié en Europe (676 462), 353 159 aux États-Unis et au Canada (9 955 décès à eux deux) et 119 955 en Asie (4 239 décès).

Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *