F1 : Lewis Hamilton lance un appel à la diversité

Avant la reprise de la saison de F1, dimanche à Melbourne, le champion du monde a regretté d’être toujours, onze ans après ses débuts, le seul noir pilote de F1.

Premier sur la grille de départ, premier à passer sous le drapeau à damier. Le quadruple champion du monde de formule 1, le Britannique Lewis Hamilton, accumule les « premières » depuis quatre ans. Le pilote Mercedes a encore terminé premier, vendredi 23 mars, des deux premières séances d’essais sur le circuit Albert-Park de Melbourne où se court, dimanche 25 mars, le Grand Prix inaugural de la saison. La veille, Lewis Hamilton a voulu rappeler une autre première fois : c’est ici, à Melbourne en 2006, que le jeune Britannique est devenu « le premier pilote noir de la formule 1 ». Onze ans plus tard, il reste le seul.

« Rien n’a changé en onze ans »

Un manque de diversité que le champion en titre a dénoncé, jeudi 22 mars, sur les réseaux sociaux, en s’appuyant sur une vidéo de ses débuts, chez McLaren, au côté du double champion d’alors, l’Espagnol Fernando Alonso. « Il n’y a presque pas de diversité en F1, rien n’a changé en onze ans que je suis ici », commente-t-il à la fin de sa vidéo publiée sur Instagram. Avant d’interpeller : « Il y a tellement d’emplois dans ce sport [la F1] que n’importe qui, peu importe son ethnie et son origine, peut l’exercer et s’intégrer. #diversity #youcandoit. »

Le pilote âgé de 33 ans a déjà utilisé les réseaux sociaux au moment du Grand Prix d’Austin, le 22 octobre, pour se rapprocher des sportifs du mouvement #Takeaknee, littéralement « mets un genou à terre ». Né de l’initiative du footballeur américain Colin Kaepernick, des 49ers de San Francisco, en août 2016, lorsqu’il a refusé de se lever au moment de l’hymne national et a posé un genou à terre. « Je ne vais pas me lever pour prouver ma fierté envers le drapeau d’un pays qui opprime les Noirs et les personnes de couleur », avait-il expliqué alors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *