J-1 Juventus-Napoli : la « finale » de Serie A, Pjanic incertain, Insigne se dit prêt

A la veille de la rencontre qui verra s’opposer la Juventus au Napoli, Calciomio vous propose les dernières informations au sujet du match.

Le match du Scudetto ?

Ils sont nombreux à avoir coché ce Dimanche 22 Avril sur leur calendrier. Oui, la Serie A et le football italien seront sur le qui-vive pour assister à ce qui s’apparente à une finale du Calcio. La Juventus, sextuple championne d’Italie en titre, voit cette saison son hégémonie menacée plus que jamais par un Napoli accrocheur. D’un côté les azzurri ont fini leaders à mi-saison, de l’autre, les bianconeri ont fortement accéléré la cadence en 2018. Quelle équipe sera le plus en confiance ? Il y a une semaine, on aurait dit la Juve. Six points d’avance sur le Napoli, ça semblait plié d’avance pour le Scudetto. Trois jours plus tard, l’écart a diminué : ce mercredi, un nul des Turinois face à Crotone a relancé des Napolitains renversants face à l’Udinese. A quatre points d’écart, le matelas de sécurité n’est plus aussi épais. Une victoire du Napoli ce dimanche et la fin de championnat est relancée, avec un point d’écart et un calendrier encore lourd pour la Juve (l’AS Roma et l’Inter). Une victoire de la Juve et ce sera probablement un septième sacre pour les hommes d’Allegri.

Quelques incertitudes côté Juventus

Ca travaille beaucoup sur ce match, du côté de la Juve, toutefois des indisponibilités sont sans doute à prévoir. En confiance depuis le quart de C1 contre le Real Madrid, Mario Mandzukic ne s’entraîne que partiellement depuis mercredi, tout comme un autre titulaire, Miralem Pjanic. Mattia De Sciglio et Stefano Sturaro n’étaient quant à eux même pas présents à l’entraînement. Ce dernier est en effet victime d’une tendinite au tendon d’Achille. En revanche, le groupe semble au complet côté napolitain.

Du classique pour les compos

Comme à son habitude, Maurizio Sarri devrait reconduire son 4-3-3, sans grande surprise dans la composition. Certains poussent pour qu’Arkadiusz Milik débute, mais le trio d’attaque a la confiance du coach. Au milieu de terrain, Allan, pour sa combativité, devrait être préféré à Piotr Zielinski. Quant à la Juve, Costa et Dybala accompagneront Higuain devant, et derrière, Lichtsteiner débutera en la possible absence de De Sciglio. La seule incertitude est au milieu de terrain : si Pjanic n’est pas là, ce sera soit Marchisio soit Bentancur mais cela n’impactera pas le système de jeu turinois.

Le Napoli prêt à en découdre

A entendre Sarri peu après la rencontre contre l’Udinese où le Napoli avait marqué quatre buts dont trois en fin de match, son équipe est actuellement « l’une des meilleures sur les phases offensives« . Quant à Lorenzo Insigne, il avait déclaré après ce même match que « demain (jeudi), nous penserons au match de Turin. Nous avons une grande force mentale et nous nous préparons à être prêts pour le duel contre la Juventus. Nous travaillons pour lutter jusqu’à la fin. Tant que les chiffres disent que c’est possible, nous y croirons« .

Rocchi aux commandes

L’arbitre de la rencontre a été désigné, et il s’agira de Gianluca Rocchi, pas forcément le plus familier pour les deux équipes. S’il a arbitré quinze matches de Serie A cette saison, un seul concernait le Napoli (face à la Louve) et il n’a pas encore croisé la route de la Juventus. Le 29 octobre 2016, il arbitrait déjà un Juventus-Napoli (2-1).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *