La Chine va investir 51 milliards d’euros pour éliminer la pauvreté en deux ans

La Banque chinoise de développement (CDB) prévoit de consacrer cette année 400 milliards de yuans, soit 51 milliards d’euros, pour éliminer « totalement » la pauvreté, érigée au rang des priorités par le président Xi Jinping, avant 2020.

En Chine, la lutte contre la pauvreté a été identifiée par le pouvoir chinois comme l’une des « trois batailles cruciales » du pays, avec la prévention du risque et la lutte contre la pollution. Et, comme souvent avec ce grand pays, les moyens mis en oeuvre sont importants.

Ainsi, la Banque chinoise de développement (CDB) prévoit de consacrer cette année 400 milliards de yuans, soit 51 milliards d’euros, pour éradiquer la pauvreté.

Bâtir une « société modérément prospère »

La CDB financera des projets d’infrastructures, de relogement, de développement d’industries locales, de santé et d’éducation dans les régions en difficulté, explique l’agence Chine nouvelle.

Ces chantiers, a déclaré le Premier ministre Li Keqiang lors de la session annuelle de l’Assemblée nationale populaire, le Parlement chinois, sont indispensables pour bâtir une « société modérément prospère à tous égards ».

Le gouvernement dit vouloir « éliminer totalement la pauvreté du pays d’ici à 2020 » et réduire le nombre de pauvres dans les zones rurales de plus de 10 millions en 2018. Parmi eux, 2,8 millions d’habitants seront transférés hors de « zones inhospitalières ».

Selon Chine nouvelle, 68,5 millions d’habitants des zones rurales sont sortis de la pauvreté entre 2012 et 2017 et le taux de pauvreté au niveau national est tombé de 10,2% à 3,1%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *