La mairie de Dakar épinglée, l’Armp casse un marché de 7,8 milliards

L’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a annulé, le 28 mars dernier, l’attribution provisoire, par la mairie de Dakar, du marché d’aménagement de gazon synthétique dans certains stades de la capitale.

Libération, qui donne l’information, indique que suite à l’appel d’offres lancé le 30 octobre 2017, la commission des marchés de la ville de Dakar avait prononcé l’attribution provisoire en faveur de Ventura Romolo pour un montant de 3,1 milliards (tranche ferme) et 4,6 milliards (tranche conditionnelle).

Saisie d’un recours par Cstp Sa de Mbaye Touré, l’Armp avait suspendu l’attribution.

Dans sa requête, le plaignant qui conteste la procédure d’attribution du marché à Ventura Romolo, a soulevé «des incohérences» sur l’identité de l’attributaire, rapporte Libération. Qui précise qu’à l’ouverture des plis, celui-ci était désigné sous le nom de Romolo et Venturelli Sarl.

La mairie de Dakar réfute le grief soulevé par Cstp et fait valoir, selon Libération, que «le Procès-verbal d’ouverture des plis indique bien que la soumission a été faite au nom du groupement dont l’accord est inséré dans l’offre et qui désigne Venturelli Romolo Sa».

seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *