La Palestine exige des excuses

La visite de Me Sidiki Kaba, ministre des Affaires étrangères en Israël a crée un incident diplomatique. Pour avoir visité la Mosquée d’Al-Aqsa, ce 28 mars, en compagnie de la police israélienne, la Palestine à travers le  ministère de l’Information, aexigé des excuses de la part de l’État du Sénégal. Pour cause, selon les autorités palestiniennes, cette visite est à la fois une violation du consensus de l’Oci et un évènement dangereux dans lequel les relations sénégalo- palestiniennes ont été compromises ». Le ministère palestinien de l’Information, l’autorité en charge des biens religieux de Jérusalem(Awqaf) et le Conseil supérieur Islamique ont reproché à l’officiel sénégalais le fait que la visite n’ait pas été organisée en coordination avec la partie palestinienne. Il rappelle que « toute personne qui entre dans le site religieux accompagnée de la police israélienne est considérée comme un intrus illicite. Et c’est exactement ce que le ministre des Affaires étrangères sénégalais a fait aujourd’hui», s’est-il indigné. Pour rappel, la Mosquée Al-Aqsa représente le 3e site le plus sacré au monde pour les musulmans