L’ambassadeur turc aux États-Unis retourne à Washington

La Turquie renvoie son ambassadeur aux Etats-Unis à Washington, deux semaines après l’avoir rappelé en protestation contre la décision américaine de déplacer son ambassade en Israël à Jérusalem, indique jeudi l’agence de presse étatique turque Anadolu. Serdar Kilic a quitté Ankara pour Washington, ajoute l’agence de presse. La Turquie avait rappelé M. Kilic pour consultation le 16 mai après que des dizaines de Palestiniens furent tués par Israël alors qu’ils protestaient contre l’ouverture de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem.

Son retour intervient avant une visite du ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, aux Etats-Unis. M. Cavusoglu se rend lundi à Washington pour deux jours. Il devrait rencontrer son homologue américain, Mike Pompeo et discuter de la guerre en Syrie. La Turquie s’oppose au soutien américain à la principale milice kurde syrienne, les Unités de protection du peuple (YPG). Celle-ci est considérée comme une organisation terroriste par Ankara, qui la lie au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), également répertorié comme terroriste aux Etats-Unis et en Europe.