Le marché de l’aluminium ébranlé par les sanctions américaines contre Rusal

Les sanctions de Washington contre les oligarques russes visent tout particulièrement Oleg Deripaska, le magnat russe de l’aluminium. Des sanctions étendues aux sociétés qu’il contrôle, et en premier lieu Rusal, le principal fournisseur mondial d’aluminium hors de Chine. Il y a donc de quoi perturber toute la filière mondiale, jusqu’en Guinée.

L’impact des sanctions américaines contre Rusal est proportionnel à la taille du géant russe : énorme. « L’incertitude règne désormais sur le marché de l’aluminium », observe Didier Julienne, expert des métaux, Rusal pesant 17% de l’approvisionnement mondial si l’on exclut la Chine. « Désormais, tous les clients de l’industrie, les constructeurs automobiles, et jusqu’aux fabricants de cannettes de boisson, prennent un risque si ils achètent l’aluminium de Rusal, puisqu’ils doivent le payer en dollar et donc qu’ils sont susceptibles de tomber à un moment ou à un autre sous le coup des sanctions américaines. »

Flux perturbés et hausse des cours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *