Le nouveau dérapage du président de la Samp

Massimo Ferrero tourne toujours sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler publiquement.

Après le match nul et vierge de son équipe face au Genoa (0-0) dans le derby de Gênes,

le président de la Sampdoria a une nouvelle fois dérapé, en direct à la télévision. Au moment d’analyser la rencontre et de défendre son entraineur Marco Giampolo, Ferrero est sans doute allé trop loin : « Outre un entraineur, il est une bonne personne et un grand travailleur. Il passe 12h (par jour) à se casser la tête de questions pour des joueurs qui, quand ils voient la balle, ne la mettent pas dedans. Mais la balle est comme une femme, elle doit être pénétrée ! ».

, le président philippin de l’Inter Milan, Massimo Ferrero risque une nouvelle fois d’être poursuivi pour ses propos parfois peu réfléchis.

Sacré bonhomme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *