Le président équatorien confirme la mort des trois journalistes d’«El Comercio» enlevés en Colombie et envoie l’armée à la frontière

Le président équatorien Lenin Moreno a confirmé ce vendredi la mort des trois journalistes du quotidien «El Comercio», l’un des plus influents d’Equateur. Les trois journalistes ont été enlevés le 26 mars par des présumés guérilleros colombiens. En réaction, Lenin Moreno a décidé d’envoyer l’armée à la frontière colombienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *