Le Real Madrid s’amuse face au Celta

Real Madrid 6-0 Celta de Vigo

Buts : Bale (13e et 30e), Isco (32e), Hakimi (52e), Gomez CSC (74e) et Kroos (81e) pour le Real Madrid

C’est ce qu’on appelle finir en beauté.

Pour son dernier match de la saison au Santiago-Bernabéu, le Real Madrid n’a pas fait dans la dentelle puisque les Merengues, privés de Cristiano Ronaldo et Sergio Ramos, ont tout simplement dégommer le Celta de Vigo (6-0), qui termine sa saison en roue libre depuis quelques semaines.

C’est Gareth Bale, déjà buteur face au Barça lors de la journée précédente, qui s’est illustré le premier en profitant d’une offrande de Luka Modric pour ouvrir le score sereinement (1-0, 13e), avant de doubler la marque à la suite d’un jolie enchaînement : accélération boltesque, crochet destructeur et frappe de mammouth en lucarne (2-0, 30e). Touché, le Celta de Vigo va totalement couler deux minutes plus tard lorsque Isco décide d’entrer dans la danse en envoyant une merveille de frappe enroulée sous l’équerre d’un Sergio Álvarez médusé (3-0, 32e).

Décidés à faire plaisir à leurs supporters, les Merengues ne baissent pas le pied en seconde période et Achraf Hakimi profite d’un bon ballon de Karim Benzema pour participer, lui aussi, à la fête (4-0, 52e). Serein, le double Z peut alors faire souffler KB9 et Isco pour envoyer Asensio et Mayoral sur le pré. Deux changements payants puisque le premier envoie un centre puissant que Sergio Gomez balance dans ses propres filets (5-0, 74e), tandis que le second délivre une véritable offrande à Toni Kroos qui achève définitivement Vigo (6-0, 81e).

Avec ce succès, le Real Madrid s’est assuré une place sur le podium en fin de saison.

Real Madrid (4-3-3) : Keylor Navas – Achraf Hakimi, Varane, Nacho, Marcelo – Casemiro, Modric, Kroos – Isco (Asensio, 64e), Gareth Bale (Vazquez, 72e), Benzema (Mayoral, 64e). Entraîneur : Zinedine Zidane.

Celta de Vigo (4-3-3) : Sergio Álvarez – Hugo Mallo, Roncaglia, Sergi Gómez, Jonny – Lobotka, Wass, Jozabed (Radoja, 71e) – Brais Méndez (Aspas, 81e), Maxi Gómez, Lucas Boyé (Hernandez, 46e). Entraîneur : Juan Carlos Unzue.