Les élus d’Afrique parle de journée noire pour CGLU

Le secrétaire général, des Cités et Gouvernements Locaux Unis Afrique (CGLU) Jean Pierre Elong Mbassi la date du 30 mars 2018 restera une journée noire pour leur structure. Car, leur président le député maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, a écopé d’une condamnation de 5 ans de prison ferme après avoir été blanchi des accusations de détournement de fonds qui ont motivé son arrestation. Dans un communiqué, les élus locaux d’Afrique déplorent le fait que le jugement rendu n’ait pas suffisamment fait justice au fait que Khalifa Sall est innocent de l’accusation de détournement de fonds et que la faute qu’on lui impute est celle de complicité de faux et usage de faux. Ils espèrent que le jugement en appel ou en cassation rendra justice à leur collègue. Toutefois, pour CGLU Afrique, ce jugement ne change pas le fonctionnement du leadership de l’organisation. Malgré l’absence de Khalifa Sall, la ville de Dakar, représentée par son maire, va assurer la présidence de l’organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *