Les enseignants menacent l’État d’une plainte

Les membres du groupe des syndicats les plus représentatifs (G6) mettent en garde l’État contre toute nouvelle répression de leur manifestation. En conférence de presse hier, mercredi 18 avril, ils ont menacé de traduire le Sénégal devant l’Organisation internationale du travail (Oit), s’ils subissent le même traitement qu’à Ziguinchor, il y a quelques jours, lorsque leur marche avait été dispersée par la force. Il y a eu des blessés et des arrestations.

Saourou Sène, un des responsables du G6 juge «inqualifiable (le comportement) des autorités administratives de Ziguinchor et des forces de l’ordre qui, après plusieurs errements et tâtonnements, ont décidé de fouler au pied les droits les plus élémentaires des citoyens, en interdisant la marche après l’avoir autorisée et en mobilisant tout un régiment de police pour uniquement mater de dignes enseignants».

 

seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *