Libye: la Conférence inter-libyenne se tiendra en juillet 2020 à Addis-Abeba

La conférence nationale inter-libyenne de réconciliation aura lieu en juillet prochain à Addis-Abeba, en Ethiopie. C’est ce qu’ont décidé les membres du groupe de contact de l’Union africaine (UA) à savoir les présidents du Congo-Brazzaville, de l’Afrique du Sud et du Tchad, le président de la Commission de l’UA, des représentants de l’ONU et des gouvernements algérien et égyptien qui étaient réunis à Oyo au nord du Congo, ce jeudi 12 mars.

Selon le communiqué final de la réunion d’Oyo, lu par Jean-Claude Gakosso ministre congolais des Affaires étrangères, le Groupe de contact s’est penché entre autres sujets sur les modalités pratiques de la tenue de la conférence de réconciliation inter-libyenne, sur les termes de référencee de la Commission préparatoire, l’identification des participants et sur le budget prévisionnel. La date et le lieu de la conférence ont été fixés.

« Le Groupe de contact a décidé de tenir la Conférence nationale internationale inter-libyenne au mois de juillet 2020 à Addis Abeba en Ethiopie », a déclaré M. Gakosso.

Les dirigeants africains ont surtout condamné la dégradation du climat sécuritaire en Libye et la violation de l’embargo sur les armes. « Le Groupe de contact renouvelle sa ferme condamnation des ingérences extérieures, de la violation de l’embargo sur les rames ; la présence, l’envoi et l’utilisation des combattants extérieurs en territoire libyen. En outre, le Groupe de contact condamne sans équivoque la poursuite de telles ingérences », a poursuivi le ministre Gakosso.

Un appel été lancé au conseil de sécurité de l’ONU d’assumer sa responsabilité d’amener d’urgence toutes les parties prenantes à la crise libyenne à cesser les violations de sa résolution portant sur l’embargo sur les armes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *