Mamadou Lamine Diallo tacle Ismaïla Madior Fall

Le député Mamadou Lamine Diallo est convaincu que les manipulations constitutionnelles sont dues aux découvertes du pétrole et du gaz. Pour le président du mouvement Tekki, insidieusement comme si de rien n’était, le Professeur Ismaïla Madior Fall devenu « tailleur constitutionnel, spécialiste du «broukhal» est en train d’installer un régime d’exception où le président, son Conseil constitutionnel  et ses députés vont décider de tout et accaparer la rente minérale comme Mobutu Sésé Séko du Zaïre, empêtré dans la malédiction des matières premières après l’assassinat de Lumumba ». A l’en croire, le ministre de la Justice jouant dans la finesse et la ruse, avec sa théorie des réformes «consolidantes » veut faire basculer le pays vers un présidentialisme obscur. Il en veut pour preuve, trois modifications de la Constitution dont l’objectif est d’asseoir la monarchie. Le parlementaire cite ainsi l’article 92 de la Constitution qui donne au Président de la République le pouvoir de saisir le Conseil constitutionnel sur toute matière et les décisions du Conseil constitutionnel sont sans recours. A cela, s’ajoute l’élimination des dispositions transitoires de la Constitution votée en 2016 permettant ainsi au président Macky Sall de briguer plus de deux mandats. Il met dans le même sillage, l’instauration du parrainage dont l’objectif est la liquidation des partis politiques pour asseoir l’hégémonie de «l’Alliance des Prédateurs de la République». Or, tient-il à préciser, la modification du régime électoral de l’institution est du ressort du référendum. Pour tous ces faits, Mamadou Lamine Diallo estime que le ministre de la Justice est un homme dangereux comme le parrainage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *