Marche contre les armes à feu : Naomi Wadler, la fille qui inspire l’Amérique

Elle s’appelle Naomi Wadler et n’a que 11 ans. Mais elle a fait frisonner la foule à Washington lors d’une manifestation historique contre les armes à feu baptisée « March for Our Lives (« Marchons pour nos vies »). Elle a prononcé un vibrant discours expliquant qu’elle était là pour représenter les femmes afro-américaines victimes de la violence par armes à feu dont les histoires ne sont pas racontées. Elle a lancé :

« Je suis ici aujourd’hui pour faire connaître et représenter les filles Africaines-Américaines dont les histoires ne font pas la une de tous les quotidiens nationaux, dont les histoires ne sont pas racontées dans les nouvelles du soir. Je représente les femmes Africaines-Américaines victimes des violences par armes à feu, qui ne sont que des statistiques, au lieu d’être de belles filles pleines de potentiel. Je suis ici pour dire ‘plus jamais » pour ces filles aussi. »

Elle a exhorté la foule à se joindre à elle pour raconter les histoires de ces « trop nombreuses femmes de couleur qui ont été tuées dans cette nation […] pour qu’elles ne soient jamais oubliées ».

« Mes amis et moi n’avons peut-être que 11 ans et nous sommes encore à l’école, mais nous savons que la vie n’est pas la même pour tout le monde et nous savons ce qui est bien et ce qui est mal […] Nous savons aussi que seulement sept petites années nous séparent de notre droit de voter », a-t-elle encore dit sous les acclamations et les applaudissements.

Son discours a suscité l’admiration. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes ont vu en Naomi Wadler le visage de la future Amérique.

© Copyright 2018, L’Obs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *