750.000 personnes menacés de famine entre Matam et Podor

Quelque 750.000 personnes vivant dans le nord du Sénégal ont besoin d’une assistance alimentaire. Et ces personnes sont localisées dans la partie nord du Sénégal, dans la région de Matam. L’alerte est de trois agences des Nations-Unies à savoir l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (Unicef) et le Programme alimentaire mondial (Pam). De mauvaises précipitations survenues en 2017 ont ruiné le bétail et les récoltes dans de vastes régions du Sahel, ce qui a engendré un début précoce de la saison de soudure dans le sud de la Mauritanie, le nord du Sénégal et certaines parties du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad. D’après une source, 5 millions de personnes ont besoin d’une assistance alimentaire, 1,6 million d’enfants sont menacés de malnutrition aiguë sévère et 2,5 millions d’éleveurs et d’agriculteurs ont besoin d’une aide urgente. Le PAM a promis d’apporter son soutien à 150.000 des 750.000 en manque de vivres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *