Papa Sow et Ama Baldé réclament leur argent au promoteur Assane Ndiaye

Suite et pas fin du combat Ama Baldé–Papa Sow. Soixante-huit jours après leur duel, le 17 février dernier, les lutteurs réclament leur cachet de sponsoring au promoteur Assane Ndiaye.

Selon Sunu Lamb, qui donne l’information, ce dernier a échappé de justesse à une plainte du staff d’Ama. C’est le fils de Falaye Baldé qui a calmé le jeu en optant pour un règlement à l’amiable. Du côté de Fass, «plusieurs réunions ont été tenues dans le but de contraindre Assane à payer le reliquat».

Dans le journal, Assane Ndiaye explique le retard de paiement par le retrait, à quelques jours du combat, du sponsor leader (Sen Tv et les autres entreprises de l’homme d’affaires Bougane Guèye Dany). Il informe avoir écrit à d’autres sponsors pour payer sa dette et que «25 millions suffiront largement».

Interpellé par Sunu Lamb, le vice-président du Cng, Thierno Ndiaye, indique que l’instance dirigeante de la lutte s’en lave des mains. «C’est aux écuries de gérer le contrat de sponsoring avec le promoteur», dégage-t-il en touche.

seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *