Révélation du Front patriotique

Le Front patriotique pour la défense de la République dit disposer d’informations, selon lesquelles, plus d’un million de cartes d’électeurs sont actuellement bloquées dans les locaux de l’Ecole Nationale de Police. Ces cartes appartiennent, disent-ils, pour l’essentiel, aux primo-inscrits dont beaucoup habitent Touba et Pikine Guédiawaye, alors que le gouvernement annonce un taux de retrait apparemment fantaisiste supérieur à 90%. L’opposition regroupée autour du Front exige, conformément au Code électoral, l’accès immédiat d’une délégation de l’opposition et en présence de la Cena à l’Ecole de police pour tirer cette situation au clair. A défaut, les membres du Front se réservent le droit d’engager toute action appropriée. L’opposition présage un scandale plus grave. D’après le Front, des centaines de milliers de jeunes qui se sont rendus dans les commissariats de police pour se faire confectionner des cartes d’identité après la révision partielle de 2017 n’ont pas reçu leurs cartes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *