SALTIGUÉ MAMADOU MBENGUE SUR LES PRIERES LEBOUS

Nos ancêtres communiquaient avec les djin et les Rab…

En prélude à la 7ème édition des Journées de prières de la communauté lébou du Cap Vert qui vont se tenir les 02 et 03 mai 2018, à la Place Mbenguène de Yoff, le Comité de pilotage a tenu hier une conférence de presse.Sous l’égide du grand Saltigué Mamadou Mbengue (Baida), Président du comité de pilotage des 121 villages lébou du Cap Vert, des innovations sont attendues à cette édition. Rien ne sera laissé au hasard pour la réussite de la 7ème édition des Journées de prières de la communauté lébou qui seront tenues les 02 et 03 mai prochain à Yoff pour la stabilité du Sénégal en général et celle en particulier dont ils sont considérés comme les premiers habitants de cette presqu’île. Initié parle Saltigué Mamadou Mbengue, président du Comité de pilotage des 121 villages lébou du Cap Vert, cette édition connaîtra des innovations de taille. Durant ces deux (2) jours, des rituels lébous se feront dans les quatre îles
(Ngor, Yoff, Ile Serpent et Gorée) mais aussi des rituels musulmans rythmés de séances de prières et de lecture du
Saint Coran. Une manière de communiquer avec les génies protecteurs du Cap Vert pour la stabilité de tout le Sénégal. « Les prières sont un héritage de nos aïeux qui communiquaient avec les Djinns et autres Rabs pour la paix des Lébous et de toutes les communautés du pays. Nous allons sillonner toutes les quatre îles et d’autres lieux
sacrés que nous n’allons pas dévoiler en y faisant des prières et des sacrifices », a déclaré Saltigué Mamadou Mbengue. Selon lui, des bœufs, des chèvres, des moutons et autres bêtes seront sacrifiés à cette occasion, à travers des rituels lébous pour demander aux génies protecteurs de veiller sur le Sénégal et pour sa stabilité. Après la tradition, place aux récitals du coran qui seront organisés le mercredi 02 mai par l’Imam ratib de la grande mosquée de Dakar,Moussa Sall, Imam ratib de Yoff et d’autres oulémas et dignitaires religieux. Bref, tous les foyers religieux et coutumiers auront leurs représentants à ces prières qui concernent le Sénégal. « Nous avons impliqué tous les foyers religieux à ces journées qui seront un rendez-vous entre l’homme et la nature, mais entre l’homme et le Tout Puissant », a-t-il fait savoir. Saltigué Mamadou Mbengue s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue à son domicile à Yoff pour parler des innovations qui seront tenues à cette édition. Revenant sur la crise scolaire qui empêche tout un chacun de dormir des deux yeux, le président des parents d’élèves du Lycée de Yoff prône pour la poursuite du dialogue entre les différents protagonistes. « Nous demandons au chef de l’État de poursuivre le dialogue et aux enseignants d’appliquer la pédale douce », a exhorté Saltigué Mbengue. Avant de poursuivre : « Il faut que chaque partie laisse du lest, avec un esprit de dépassement.

Directinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *