Situation nationale : Les députés non inscrits fustigent le « Maa Tey et le Diaay Doolé »

députes dits non inscrits ne sont pas restés indifférents à l’ébullition sociale que traverse le pays. Du mouvement d’humeur des syndicats de la santé, de l’éducation, à la justice, sans oublier la polémique sur le projet de loi portant sur le parrainage.
En conférence de presse ce jeudi à Dakar, ces parlementaires non inscrits fustigent ce qu’ils considèrent comme du  » Maa Tey et du Diaay Doolé de la part du président de la République et de son camp ».
Ces parlementaires regrettent le fait que  » l’Assemblée nationale du Sénégal a délibérément choisi la soumission voulue et assumée à l’exécutif ». Selon ces derniers, cette assemblée  » a cessé de représenter le peuple, et d’être un rempart contre l’arbitraire et la dictature érigés en mode de gouvernement par le pouvoir exécutif.  »
Les non inscrits disent refuser d’assumer cette responsabilité et entendent porter le combat . » Nous nous engageons à porter le combat et demandons au peuple sénégalais de se faire écho de cette bataille par tous les moyens de lutte démocratiques.  »
Ils invitent par ailleurs à  » une synergie dynamique, pour barrer la route à toute initiative non partagée et de surcroît anti démocratique…  »

 

Dakaractu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *