Sommet entre les deux Corées : M. Moon veut « un accord audacieux » pour la paix

Dès les premiers échanges, dans la matinée du vendredi 27 avril, les deux dirigeants ont affiché leur volonté de détente. Arrivé vers 9 heures àPanmunjom, dans la zone démilitarisée, en provenance de Séoul où il avait été salué par des gens qui brandissaient des panneaux reprenant le slogan de ce sommet historique avec le dirigeant du Nord Kim Jong-un, « La paix, un nouveau départ », le président sud-coréen, Moon Jae-in, qui portait une cravate du bleu du drapeau de la Corée réunifiée, s’est rendu sur la ligne de démarcation militaire (MDL) qui sépare le Nord du Sud. L’événement était retransmis en direct sur écrans géants dans la capitale sud-coréenne.

Sorti du pavillon de style stalino-maoïste faisant face au Sud, Kim Jong-un l’y a rejoint et a franchi la ligne à 9 h 30, devenant le premier dirigeant nord-coréen à fouler le sol du Sud depuis la guerre de Corée. Les deux se sont alors joués de la ligne de démarcation, passant au Nord main dans la main à l’invitation surprise de M. Kim, souriant, puis revenant au Sud -un pas diplomatique semble-t-il improvisé au cours d’une journée dont chaque étape avait été soigneusement calibrée.

le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *