Tanor : « Khalifa Sall, ce n’est pas mon affaire »

La révocation du maire de Dakar, Ousmane Tanor Dieng s’en lave les mains. « Khalifa Sall a été exclus du Parti socialiste. Donc lui et ses partisans ce qu’ils font, n’est pas notre affaire », a lancé le secrétaire général du Ps, repris par L’AS.

Tanor réagissait ainsi, ce dimanche à Mbour, lors du lancement de la campagne de parrainage dans le département. Soit deux jours après la révocation du désormais ex-édile de la capitale et trois jours après la confirmation, par la Cour d’appel, de sa condamnation en première instance dans l’affaire de la Caisse d’avance.

Tanor a martelé : « Nous avons de la solidarité envers lui. C’est humain, mais le reste c’est la loi. Et même si la loi est dure, elle reste la loi. Et elle a été mise en œuvre. J’ai cheminé avec Khalifa Sall, maintenant le reste ce n’est pas mon affaire. »