Thérèse Faye compare Idrissa Seck à « Merlin l’Enchanteur » et « Lucky Luke »

La coordonnatrice de la Cojer (Convergence des jeunesses Républicaines) taxe le leader de Rewmi Idrissa Seck de « Merlin l’Enchanteur des tropiques » et de « Lucky Luke national ».
La célébration de la journée de la « victoire », ce samedi, en référence à l’accession de Macky Sall à la magistrature suprême du Sénégal, a été une tribune pour les jeunesses républicaines et la coalition »Benno Bokk Yaakaar » (Bby) de traiter Idrissa Seck de tous les noms.
Le prétexte de cette célébration, selon la Cojer, est de faire le bilan des six (6) ans du Président Macky Sall à la magistrature suprême.
 Selon Thérèse Faye Diouf, le bilan du Président Macky Sall est plus qu’élogieux. Il est tout simplement exceptionnel, à tout point de vue.
La directrice générale de la Case des touts petits déclare que la célébration de la journée de la victoire organisée constitue pour la Cojer l’ouverture de la pré-campagne pour la réélection de Macky Sall au soir du 24 février 2019, au premier tour.
C’est fort de cela qu’elle invite ses camarades jeunes de l’Alliance pour la République (Apr) et de la coalition « Benno Bokk Yaakaar » à faire sienne le slogan Ter qui veut dire « Travailler Ensemble pour Réussir ».
L’occasion a été saisie pour solder ses comptes avec certains leaders de l’opposition, notamment le leader de Rewmi qu’elle a qualifié de « prince de la parole »,  de « l’Enchanteur Merlin des tropiques » qui se lance dans une généralité verbale qui traduit sa nouvelle religion qui est le nihilisme.
Elle poursuit en prenant à témoin l’assistance pour dire qu’il n’est nul besoin de disserter sur notre « Lucky Luke national », en référence à l’ancien Premier ministre de Wade dont « la langue est plus rapide que son ombre »
conclut- elle.
IGFM