Turquie : six morts dans un raid attribué au PKK

Six soldats turcs ont été tués et sept autres blessés lors d’une attaque de combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan dans la province de Siirt, dans le sud-est de la Turquie, selon les autorités locales.

Les combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont mené un raid dans la province de Siirt, dans le sud-est de la Turquie, tuant six soldats turcs et blessant sept autres, vendredi 30 mars.

Six « gardiens de village » (des locaux recrutés et armés pour combattre les rebelles kurdes) ont été tués après avoir été attaqués alors qu’ils assuraient la sécurité d’un chantier dans la province de Siirt, a indiqué le gouvernorat local dans un communiqué.

Trois « gardiens de village » et quatre soldats ont par ailleurs été blessés, selon le communiqué.

L’attaque s’est produite près d’une base militaire dans le district d’Eruh.

Le gouvernorat attribue cette attaque au PKK, une organisation qui livre une sanglante guérilla sur le sol turc depuis 1984 et est classée « terroriste » par Ankara, mais aussi Washington et l’Union européenne.

Une opération d’envergure a été lancée dans la région pour neutraliser les auteurs de l’attaque, ajoute le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *