Verdict Cedeao – Les khalifistes donnent 48 h à l’État pour libérer le maire de Dakar

Les jeunes « khalifistes » et proches du maire de Dakar ont fait face à la presse ce samedi matin pour se réjouir de la décision rendue par la Cour de justice de la Cedeao qui a condamné L’État du Sénégal à payer 35 millions de dommages et intérêts à Khlaifa Sall, en détention depuis plus d’un an relativement à l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Exigeant l’application immédiate de la décision rendue par ladite cour, ils somment l’État de procéder à sa libération dans les 48 heures. « À défaut, nous nous réservons le droit de mener des actions », ont-ils mis en garde sur les ondes de Sud Fm, ce midi, estimant que cette détention « arbitraire » vise à empêcher Khalifa Sall de se présenter à la présidentielle de 2019.

Les « khalifistes » trouve « malhonnête la communication de l’État » sur la décision de justice qui, selon leur porte-parole, s’impose à l’État du Sénégal.